Interviouve donnée par Vincent Gaillère, délégué régional de l'A.F. dans le Grand Sud-Ouest, le 21-Janvier 2009

Publié le par Fédération Aquitaine-Grand Sud-Ouest

Question. – On va accueillir Vincent Gaillère, qui est avec nous, de l'Action française en Aquitaine. Bonsoir!

 

Réponse. –  Bonsoir !



 

Question. –  Alors, vous, évidemment, pour vous, ce n'est pas la fête ce soir. On entendait ceux qui sont républicains, donc, et qui fêtent cette date. Pour vous, cette journée, vous l’avez passée comment ?

 

Réponse. –  J’ai surtout médité sur l’assassinat de Louis XVI, non pas par un jugement populaire, mais effectivement, par les ancêtres de notre ami de la Libre-Pensée et par la franc-maçonnerie.  Donc ce n’était pas un jour de réjouissance, mais plutôt un jour de méditation sur ce que disait Raymond Poincaré, vous savez : « Le jour où la France a assassiné son Roi, elle a commis un suicide ».
 

Question. –  Oui. Vous pensez que la France ne s’est pas remise encore d’avoir coupé la tête de son Roi,  c’est ça ?

 

Réponse. –  Ah oui, je le pense. De toute façon, l’histoire de la République le prouve : le fait qu’on ait pu changer cinq fois de régime en deux cents ans montre qu’on n’est pas du tout parvenu à un équilibre sain.

 

Question. –  Alors, vous, vous voulez réinstaurer, justement, un Roi, c’est ça, en France ? Vous militez pour ça. Qui pourrait monter sur le trône, là actuellement ?


Mgr le Comte de Paris, Duc de France, Prétendant au Trône de France sous le nom de Henri VII (Photo D.R.)


Réponse. – Mgr le Comte de Paris, donc le Chef de la Famille de France, qui est le seul prince resté français depuis toujours et qui est l’héritier des traditions du Comte de Chambord et de son père, le Comte de Paris.

 

Question. –  Dans quelle mesure ça pourrait se passer ? Est-ce que vous pouvez nous expliquer, voilà, quel régime voyez-vous dans votre idéal, là en 2009 ?

 

Réponse. –  Dans quelle mesure ça pourrait se passer : par exemple, à la faveur d’une crise économique aussi importante que celle que nous vivons. Et pour le régime, ma foi, ce serait un régime ainsi que l’a défini Maurras : traditionnel, héréditaire, antiparlementaire et décentralisé.

 

Question. –  Ah oui antiparlementaire, carrément, donc…


Parlementaire à la lanterne (D.R.).
 

Réponse. –  Oui, parce que, bon, vous n’êtes pas sans savoir que le travail des parlementaires est assez réduit, comparé aux privilèges qu’ils exercent.

 

Question. –  Donc vous, vous êtes pour une Monarchie absolue, alors ?

 

Réponse. –  Voilà. C’est-à-dire : indépendante ; absolutus, en latin, veut dire indépendant. Indépendant des pouvoirs de l’Argent et des partis politiques.

 

Question. –  Vous pensez qu’en 2009, ces idées sont encore raisonnables ?

 

Réponse. – Ecoutez, je crois que le peuple a envie d’ordre. Il a envie d’être rassuré, c’est d’ailleurs pour ça qu’il a élu M. Sarkozy. Qu’il ait fait une erreur en l’élisant, c’est une autre question. Mais cette autorité serait assurée de façon plus paternelle par un Roi, qui doit garantir le trône de ses enfants, plutôt que par un politicien élu pour cinq ans.

 

Question. –  Vous, vous êtes à Bordeaux, c’est ça ?

 

Réponse. – Voilà. Je suis le responsable pour tout le Grand Sud-Ouest.


 L'Action française dans le Grand Sud-Ouest et ses trois pôles de propagande, Bordeaux, Toulouse, Biarritz, dix départements couverts (Carte: Atelier informatique de la Fédération).

 

Question. –  Vous êtes combien, justement ? Est-ce que vous vous retrouvez ? Est-ce que vous êtes nombreux dans le Sud de la France ?

 

Réponse. –  Eh bien, oui, on est pas mal quand même. On est une centaine sur la grande région, donc une dizaine de départements, et on se retrouve très régulièrement, puisqu’on a des cycles de conférences dont la prochaine sera samedi, avec notre président, Stéphane Blanchonnet, qui vient à Bordeaux, à Toulouse et à Biarritz.

 

Question. – Est-ce que vous trouvez déplacé, on avait tout à l’heure des gens dans le Gers qui font un repas à la tête de veau, comment vous jugez ces repas, là ce soir ?

 

Réponse. –  Personne n’est obligé d’avoir du bon goût.

 

Question. –  Très bien. On vous remercie, en tout cas, d’avoir été avec nous ce soir, sur l’antenne de Sud Radio, de nous avoir donné votre avis, voilà, parce qu’on aime avoir différents avis, comme ça, dans le Sud de la France. Merci, Vincent Gaillère, d’avoir été avec nous.

 

Réponse. –  Merci, Monsieur. C’est tout à l’honneur de Sud Radio de nous avoir donné la parole.


La fédération Aquitaine-Grand Sud-Ouest de l'Action française remercie "Sud Radio" pour son invitation et pour le professionnalisme de ses journalistes et techniciens.

 

 

 

Voir les commentaires

Emission de radio

Publié le par Fédération Aquitaine-Grand Sud-Ouest

Nous informons nos amis que, dans le cadre du 216ème anniversaire de l'assassinat de Louis XVI, les journalistes de "Sud Radio" interviouveront ce soir, à partir de 20 h 30, le délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest, Vincent GAILLERE, lors de l'émission "Sud infos soir". 

Pour écouter, vous trouverez ci-dessous les principales fréquences de la région:
- en Gironde et dans le Gers sur 102,0 mhz,
- à Bordeaux sur 106,0 mhz,
- à Bergerac sur 95,5 mhz,
- à Périgueux sur 104,9 mhz,
- à Sarlat sur 107,1 mhz,
- en Haute-Garonne sur 102,0 et 104,7 mhz,
- à Toulouse sur 101,4 mhz,
- dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, sur 102,0 et 103,9 mhz.

A noter que l'on peut aussi écouter "Sud Radio" en direct sur la toile:
http://broadcast.infomaniak.ch/radios/start-sud_player.html


Voir les commentaires

L'A.F. 2000 n° 2763 est parue: tous à vos kiosques!

Publié le par Fédération Aquitaine-Grand Sud-Ouest

Voir les commentaires

Une rencontre à ne pas manquer: Stéphane Blanchonnet à Bordeaux le 24 janvier

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'A.F.




Reprenant une tradition illustrée par le regretté
Pierre PUJO, le nouveau président du Comité directeur de l’A.F., Stéphane BLANCHONNET, agrégé de lettres et membre du corps enseignant, fait à notre Fédération l’honneur d’entamer, à l’occasion de la fête des Rois, le traditionnel tour de France des sections par notre région ! C’est dire l’intérêt qu’il porte à notre action et le désir qu’il a de nouer des contacts avec les adhérents, militants et sympathisants de la Cause nationale et royale ! Profitez donc de l’occasion pour faire la connaissance de cet homme jeune, excellent connaisseur de nos doctrines, qui portera longtemps, nous l’espérons, la responsabilité de l’école et du Mouvement d’A.F., dans une fidélité renouvelée à nos Maîtres ! Inscrivez-vous et parlez à vos amis du déjeuner-débat du :

 

Samedi 24 janvier 2009,
à 11 h 30 précises

 

au restaurant « Le XAINTRAILLES »

114, boulevard du Maréchal-LECLERC. – 33000 BORDEAUX

 

sur le thème suivant :

« L’Action française
en 2009 »

 

Sous la présidence de

M. Vincent GAILLERE

Délégué régional de l’A.F.  
dans le Grand Sud-Ouest

 

Et avec la participation exceptionnelle de :

 

Stéphane BLANCHONNET

Président du
Comité directeur

de l’Action française

 

N’hésitez pas à amener votre exemplaire du
Trésor de l’Action française

(L’Age d’homme, 2006) :
les auteurs dédicaceront leurs ouvrages.

Livres, journaux, stands divers.


Nota
. – Le même orateur prononcera une conférence sur le même thème dans le centre-ville de Toulouse le samedi 24 janvier après-midi, à 17 h 30 précises, suivie d’un apéritif amical (P.A.F. : 12 €) ; et le lendemain 25 janvier, à 15 h,  à Biarritz, 34 rue de Parme (P.A.F.: 15 €); inscriptions dans les mêmes conditions que ci-dessous.

IMPORTANT : Prière de s’inscrire avant le 17 janvier 2009. Règlement à l’inscription par chèque. Tous renseignements complémentaires sur le blogue : http://af-aquitaine.over-blog.com.

Voir les commentaires

"La droite et l'extrême droite en France et en Aquitaine"... vaste programme!

Publié le par Rémy Perrin



L'entre-deux-guerres, 1914-1939:
La droite et l'extrême droite
en France et en Aquitaine

Conférence
par Jean-Claude Drouin,
professeur des universités émérite

 
Jeudi 15 janvier 2009, à 18h00
Musée d'Aquitaine


Cette conférence étudiera les fondements idéologiques des attitudes électorales de la droite - ou plutôt des droites- en utilisant les données de la vie politique nationale et régionale. Le rôle des hommes est bien sûr prépondérant depuis George Mandel jusqu’à Philippe Henriot. Une place importante sera donnée également au mouvement d’Action française qui a connu une audience certaine à Bordeaux, même après la "condamnation" pontificale. Peut-on parler à Bordeaux des trois droites : orléaniste, bonapartiste et légitimiste ?

Bien que le thème de cette conférence n'intéresse pas directement l'Action française, qui ne se situe pas "à droite" ou "à gauche", nos amis auront à coeur de participer à cette conférence, afin de redresser d'éventuelles erreurs qui pourraient y être faites. 

Voir les commentaires

Fêtes des Rois de la fédération Aquitaine-Grand Sud-Ouest de l'Action française à Bordeaux, Toulouse et Biarritz

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'A.F.

24 & 25 JANVIER 2009 : FETES des ROIS dans le GRAND-SUD-OUEST avec la présence exceptionnelle de Stéphane BLANCHONNET, président du Comité directeur de l’Action française, qui prononcera le traditionnel discours politique sur le thème : « L’Action française en 2009 ».



 

1/ BORDEAUX : Déjeuner-débat le Samedi 24 janvier 2009, à 11 h 30 précises au restaurant « Le Xaintrailles », 114 boulevard du Maréchal-Leclerc 33000 Bordeaux. Présidence de M. Vincent Gaillère, délégué régional de l’A.F. en Aquitaine et dans le Grand Sud-Ouest. Participation aux frais : 23  € par personne.



 

2/ TOULOUSE : Conférence-débat le Samedi 24 janvier 2009, à 17 h 30 dans le centre-ville. Présidence de M. Vincent Gaillère. Le lieu exact sera précisé aux personnes s’étant préalablement inscrites. Participation aux frais (apéritif compris) : 12  € par personne.



 

3/ BIARRITZ : Conférence-débat le Dimanche 25 janvier 2009 à 15 h, 34 rue de Parme 64200 Biarritz. Présidence de Me Philippe Fortabat-Labatut, délégué interdépartemental de l’A.F. dans les Pyrénées-Atlantiques, les Landes et les Hautes-Pyrénées. Participation aux frais : 5 € par personne. La confirmation de l’inscription sera demandée à l’entrée.

Ikurrina_A.F._9.jpg
 

IMPORTANT : Prière de s’inscrire avant le 17 janvier 2009. Règlement à l’inscription. Tous renseignements complémentaires sur le blogue : http://af-aquitaine.over-blog.com.

Voir les commentaires

L'A.F. 2000 n° 2762 est parue: tous à vos kiosques!

Publié le par Fédération Aquitaine-Grand Sud-Ouest

Voir les commentaires