L'Action française-Bordeaux fête les vendanges à sa manière: Nationalisons les vignobles!

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

Article rempli d'autosatisfaction stérile dans les pages saumon du Figaro: la finance anonyme et vagabonde ne posséderait que presque 2 % du vignoble français! Il n'y a donc pas de péril jaune en la noble demeure! Nous voilà rassuré sur l'état de ce fleuron de l'économie et de l'art de vivre français.

On lira le détail dans l'article ci-dessous, qui ne nous dit toutefois pas dans quelle catégorie il classe les propriétés de Rothschild, et si les propriétaires grands-bourgeois qui monopolisent les grands crus sont encore psychologiquement des Français!

Pour clarifier la situation en cette période de vendanges, la section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française, pour sa part, réclame d'un gouvernement enfin français la nationalisation de ces propriétés cosmopolites. Rendons au Peuple la maîtrise de son instrument de travail!

A.F.-Bordeaux & Basse-Guyenne

Source: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/06/10/20002-20150610ARTFIG00031-malgre-l-offensive-chinoise-les-francais-controlent-98-du-vignoble.php

Et ici, les métiers du vin:

http://etudiant.lefigaro.fr/orientation/trouver-sa-formation/detail/article/metiers-du-vin-une-bonne-gorgee-de-passion-17483/

Enfin, un curieux faits-divers: coup de pub' ou résistances des profiteurs du classement de 1855 à une production qui tranche avec leurs produits snobs stéréotypés?

http://avis-vin.lefigaro.fr/magazine-vin/o120305-500-pieds-de-vignes-vandalises-chez-un-producteur-de-vins-rares-a-bordeaux

L'Europe veut libéraliser les vignobles: gros soucis en perspective!

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/12/29/20002-20151229ARTFIG00136-non-on-ne-produira-pas-de-champagne-dans-le-bordelais.php

La France se maintient en 2015 comme premier exportateur mondial de vin en chiffre d'affaire (mais le troisième en volume, après l'Espagne et l'Italie), devant les producteurs du "Nouveau Monde"; en revanche, à cause de la réglementation européenne, la superficie du vignoble français regresse, face à l'Espagne et la Chine.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/04/18/20002-20160418ARTFIG00278-la-france-confirme-en-2015-sa-place-de-premier-exportateur-de-vin.php

Voir les commentaires

L'Action Française-Aquitaine a neuf ans déjà! Youpi!

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

Déjà neuf (9) ans d'existence pour le blogue officiel de la fédération Grand Sud-Ouest de l'Action française, c'est un signe de notre longévité et de l'activité persévérante sans égale, au service de la Cause du Peuple français, de la Fédération et de ses sections de proximité: Bordeaux & Basse-Guyenne, Toulouse & Haut-Languedoc, Pau & Pyrénées et Bayonne & pays basque!

On relira avec plaisir, au sujet de cet anniversaire, l'article écrit l'an dernier par l'équipe qui le rédige. Il montre bien quels sont les objectifs de propagande de notre présence en ligne, qui, à la différence d'autres groupuscules obsédés par l' "identité" ou la "transmission", n'est pas une fin en soi. Il y a une priorité en politique: formation d'une élite politique réaliste et populaire d'abord, changement de Régime ensuite!

Longue vie à L'A.F.-Aquitaine, à la Fédération qu'il illustre et à ses sections enracinées!

A.F.-Grand Sud-Ouest

http://af-aquitaine.over-blog.com/2014/10/pour-ses-8-ans-d-existence-et-de-combats-le-site-action-francaise-aquitaine-fait-peau-neuve.html

Voir les commentaires

Solutions d'Action française pour l'agriculture: les propositions de la fédération Grand Sud-Ouest

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

On dit beaucoup de mal du libéralisme, à l'extrême-Droite comme à l'extrême-Gauche, mais il faut reconnaître que, dans l'économie de marché où nous vivons, il est encore la solution la plus logique et même la plus juste. C'est ce que les paysans français, à travers leurs manifestations de cet été pour le relèvement des prix de production, refusent de voir, préférant vivre dans la sécurité relative de la mise en tutelle de l’agriculture par les Pouvoirs publics. Ce régime soviétique, tatillon et déplacé, à la mode dans les années 1950, est pourtant la cause principale de leurs malheurs!

Le gâchis de ce système est patent: "les rendements en matière agricole ne sont pas optimaux. La surproduction engendre énormément de gaspillage. Chaque année, d'énormes quantités de fruits et de lait sont détruites."

De plus, "Les syndicats attendent tout de l'Etat, notamment qu'il rachète le surplus. Ils s'en vont négocier quelques centimes auprès des autorités de Bruxelles. C'est encore très vrai pour le lait et la viande, beaucoup moins pour le vin."

Les chances de l'agriculture française sont néanmoins réelles:" Les agriculteurs, y compris les éleveurs laitiers, qui se sont tournés vers la qualité et vers une commercialisation moins tournée vers la grande distribution s'en sortent beaucoup mieux".

En bref, "L'ajustement doit se faire selon la demande, et non par le biais d'une ingérence de l'Etat".

On ne saurait reprocher aux paysans leur absence de vision stratégique alternative, eux qui vivent depuis soixante ans en vase clos, dans un système où à l'image d'autres professions libérales, ils sont, en fait, administrés par l'Etat démocratique et le Super-Etat européen. C'est là que la carence d'un Etat national et hiérarchique, dirigé par un Chef qui en veuille et qui en ait, se fait le plus sentir.

L'amour de la liberté des paysans devrait pourtant leur dicter de se libérer de la tutelle envahissante, démagogique et rétrograde du jacobinisme bruxellois et de son sosie parisien qui le relaie! Il faudra bien un jour que les réalités économiques s'imposent à eux comme à d'autres secteurs, ainsi que le suggère intelligemment le géographe Jean-Robert Pitte dont on lira plus bas la récente interviouve au Figaro.

Les solutions à mettre en oeuvre pour sauver la France rurale sont simples, mais requièrent une volonté politique:

- "cesser de trop subventionner les exploitations agricoles. L'argent public ne devrait être distribué qu'à des projets de reconversion viables. Il serait possible d'octroyer des prêts sous des conditions strictes, pour acheter du matériel agricole servant à améliorer la productivité par exemple. La grande distribution paie très bas les produits bas de gamme, ce qui fait que les coopératives sont obligées de négocier durement, et d'accepter ses exigences."

- "raccourcir la chaîne des intermédiaires. Les producteurs gagnent mal leur vie lorsqu'il y a trente intermédiaires avant d'arriver au consommateur! Les circuits courts sont à privilégier pour des raisons d'économie et de qualité. Les produits doivent ressembler à l'endroit d'où ils viennent."

- "procéder à une éducation gastronomique du consommateur".

Il est évident que ces solutions ne peuvent s'appliquer avec profit qu’au niveau national, pas européen; elles postulent que nous quittions le plus vite possible et la "zone euro", et l'Union européenne.

La fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française et ses sections enracinées (Bordeaux & Basse-Guyenne, Toulouse & Haut-Languedoc, Pau & Pyrénées, Bayonne & pays basque), sous la conduite du Délégué régional Gaillère, approuvent entièrement ces solutions inévitables et encouragent vivement les agriculteurs à redresser la tête, à rejeter l'étatisation de leurs filières et, si besoin, à entamer courageusement leur reconversion.

A.F.-Grand Sud-Ouest

Source: http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/07/10/31003-20150710ARTFIG00132-liberaliser-l-agriculture-le-seul-moyen-de-la-sauver.php

Une autre vision très sombre pour l’avenir et hostile au libre-échange avec les Etats-Unis, mais plus européiste, de la crise agricole:

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/07/10/31003-20150710ARTFIG00301-agriculture-la-grande-misere-des-paysans-francais.php

Le traité de libre-échange euro-américain (Transatlantic Free-Trade Agreement, ou TAFTA) en préparation va être un désastre pour l'agriculture française:

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2016/02/23/29002-20160223ARTFIG00001-quels-sont-les-enjeux-du-traite-transatlantique-sur-l-agriculture-francaise.php

Le péril jaune dans le Berry: le gouvernement laisse faire!

http://www.lefigaro.fr/societes/2016/04/13/20005-20160413ARTFIG00138-des-terres-agricoles-rachetees-par-un-mysterieux-groupe-chinois-dans-le-berry.php

Les erreurs des écolos aboutissent à un désastre agricole:

http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/09/03/31007-20150903ARTFIG00113-crise-de-l-agriculture-attention-a-ne-pas-mythifier-la-nature.php

Celle de l'Administration et des politiciens communiant dans le dogme du "Développement" à Notre-Dame-des-Landes est un autre gâchis:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/27/01016-20160227ARTFIG00009-qui-sont-les-historiques-expulsables-de-notre-dame-des-landes.php

Les secteurs qui marchent et les autres:

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2016/03/14/29006-20160314ARTFIG00005-lait-cereales-poulets-vins-les-secteurs-qui-se-portent-bien-mal-et-tres-mal.php

L'agriculture à la pointe du progrès au XXème siècle:

http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2016/02/25/29006-20160225ARTFIG00265-l-agriculture-en-france-80-ans-d-innovations.php

La relève est là!

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/02/27/20002-20160227ARTFIG00016-armelle-16-ans-a-l-espoir-que-la-situation-des-eleveurs-change.php

Manger local et moins cher, c'est possible!

http://agriculture.gouv.fr/consommation-manger-local-partout-en-france

Intéressante initiative en faveur de l'agroécologie à Albi:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/04/14/01016-20160414ARTFIG00180-comment-la-ville-d-albi-veut-conquerir-son-autosuffisance-alimentaire.php

L'agroécologie, ça marche: la preuve par le Bec-Hellouin!

http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/04/14/01008-20160414ARTFIG00013--la-ferme-du-bec-hellouin-permaculture-rime-avec-rendement.php

Enfin, un intéressant débat de notables sur l'agriculture: http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2015/07/28/29002-20150728ARTFIG00162-un-pays-comme-la-france-ne-peut-vivre-sans-agriculture.php

Le chroniqueur bouffe à Marianne donne, dans une optique souverainiste, des pistes intéressantes et met en lumière les responsabilités de la Vème république et du Reich allemand:

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/08/14/31003-20150814ARTFIG00266-perico-legasse-notre-independance-alimentaire-est-menacee.php

Même son de cloche pour l'analyse des méfaits de la P.A.C.:

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/02/26/31001-20160226ARTFIG00293-petite-histoire-de-la-politique-agricole-commune.php

Eviter la grande distribution: oui, c'est possible!

http://www.lefigaro.fr/conso/2016/03/05/05007-20160305ARTFIG00008-sans-supermarche-mais-avec-internet-consommer-mieux-et-local-coute-moins-cher.php

http://www.lefigaro.fr/conso/2016/04/16/05007-20160416ARTFIG00060-cela-coute-vraiment-moins-cher-de-ne-pas-faire-ses-courses-dans-les-supermarches.php

Voir les commentaires

Premier cercle de formation d'Action française de l'année le 15 septembre 2015 à Bordeaux: L'homme et la Société selon l'A.F.

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

Année politique 2015-2016

Cycle « Petit cours bordelais d’Action française »

sous la direction de

M. Vincent Gaillère

Délégué régional de l’Action française dans le Grand Sud-Ouest

Dans ce cycle de formation aux idées de l’Action française, ouvert à tous, jeunes gens réactionnaires, jeunes filles royalistes ou gens plus âgés désireux de se rendre utile à leur Pays, l’on se posera quelques questions simples sur les motivations et les buts d’un engagement militant au service de la Cause nationale et royale. Y répondre précisément, – et non par à-peu-près, – est indispensable pour éviter pièges et impasses, nombreux en temps de crise.

I. – Programme :

Mardi 15 septembre 2015. – La conception d’Action française de l’homme et de la Société

II. – Informations pratiques : Les cercles ont lieu à Bordeaux le 15 de chaque mois, ou, si ce jour est un dimanche, le samedi précédent. Pour les autres villes universitaires de la région (Toulouse, Pau, Bayonne), se renseigner par courriel auprès du secrétariat régional des cercles de formation, via la rubrique « Contact » des sites officiels de la fédération Grand Sud-Ouest de l’Action française :

- pour Bordeaux et Bayonne: http://af-aquitaine.over-blog.com/

- pour Toulouse et Pau: http://actionfrancaiseaquitaine.over-blog.com/ .

Participation aux frais : 10 € ; inscription préalable, avec son règlement, obligatoire.

Voir les commentaires

Le 11-Septembre a déjà eu lieu... en 1945!

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

Pour le quatorzième anniversaire de cet évènement de politique mondiale, on lira avec intérêt un article humoristique sur un précédent de moindre gravité du 11-Septembre, survenu en... 1945!

http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/28-juillet-1945-un-demi-siecle-avant-al-qaida-un-b-25-s-encastre-dans-l-empire-state-building-28-07-2012-1490361_494.php

Voir les commentaires

L'étrange convergence du mondialisme apatride et de la bourgeoisie française sur la décroissance technologique

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

En cette période de rentrée des classes, nos lecteurs populaires trouveront intéressante la tendance similaire chez les chefs du libéralisme mondial, comme dans la bourgeoisie française des écoles privées hors contrat: la convergence dans le refus de la technologie pour leurs précieuses têtes blondes. Sans parler du refus de fréquenter le Peuple. Ou comment dominer les masses sans consommer. Ce rapprochement n'est pas fortuit: un nouveau totalitarisme mondial est né, réservant la culture à sa progéniture et qui abandonne la majorité des gens dans la barbarie. Le bel humanisme!

A.F.-Bordeaux & Basse-Guyenne

Les boss de la high-tech refusent l’intoxication de leurs enfants:

http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/ces-patrons-de-la-silicon-valley-qui-interdisent-la-high-tech-a-leurs-enfants_695203.html

Une école sans technologie en Californie:

http://www.nytimes.com/2011/10/23/technology/at-waldorf-school-in-silicon-valley-technology-can-wait.html?_r=0

La bonne conscience de la bourgeoisie française:

http://madame.lefigaro.fr/enfants/mes-enfants-nont-pas-la-television-et-se-portent-tres-bien-060515-96481

Une des écuries de la reproduction sociale et du mondialisme:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/09/16/01016-20150916ARTFIG00133-l-ecole-bilingue-montessori-a-paris-la-nouvelle-maternelle-des-enfants-du-cac40.php

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/01/04/01016-20160104ARTFIG00147-les-ecoles-montessori-seduisent-de-plus-en-plus-de-celebrites.php

Voir les commentaires

L'Action française-Bordeaux contre la "rebellitude" de Droite

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

Une citation qui donne à réfléchir...

"Manif pour tous, Zemmour, etc.... La rebellitude de droite, c'est quand les enfants de Thiers se mettent à parler comme Guy Debord. C'est à la fois indécent et rigolo."

Source: http://feusurlequartiergeneral.blogspot.fr/2014/10/propos-comme-ca-13.html

Voir les commentaires