Fiche S et "antiterrorisme": La scélérate répression républicaine dénoncée par l'Action française-Bordeaux s'accroît en France

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

Comme l'Action française-Bordeaux, de même que les autres sections de la fédération Grand Sud-Ouest de l'Action française (Toulouse & Haut-Languedoc, Pau & Pyrénées, Bayonne & pays basque), l'a toujours dénoncé, la scélérate répression républicaine contre les militants politiques antidémocrates s'accroît en France, à la faveur des attentats terroristes que le Régime laisse commettre (évènements de janvier, d'Isère, affaire du Thalys, attentats de novembre dernier, etc...) par son étonnante passivité.

Un récent rapport très détaillé de l'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (A.C.A.T.) énumère les différents modes de la violence utilisée par la Police du Régime pour le faire survivre au quotidien. On le lira plus bas.

Cela confirme plus que jamais l'utilité d'une Monarchie, dont la raison d'être est indépendante des manœuvres de l'Anti-France. Seuls, un Roi qui en veuille et qui en ait et son gouvernement à poigne pourront mettre fin pacifiquement aux agissements abjects de la police politique et, ainsi, garantir les libertés publiques du Peuple!

A.F.-Bordeaux & Basse-Guyenne

Un bon article de Sud-Ouest décrit le système de répression:

http://www.sudouest.fr/2015/04/23/qu-est-ce-qu-etre-au-fichier-s-1901336-3.php

... repris ici:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/06/26/01016-20150626ARTFIG00345-attentat-en-isere-qu-est-ce-qu-une-fiche-s.php

... et aggravé, sous le prétexte fallacieux de lutte antiterroriste:

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/08/23/31003-20150823ARTFIG00002-fusillade-dans-le-thalys-il-faut-rendre-la-fiche-s-performante-et-utile.php

Enfin, un survol de l'antiterrorisme en France:

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/08/quels-sont-les-moyens-de-l-antiterrorisme-en-france_4551453_4355770.html

... et, de manière plus concrète, ici:

http://blog.francetvinfo.fr/police/2015/12/21/sdat-sat-dgsi-qui-que-quoi-derriere-ces-acronymes-de-lanti-terro.html

Et hop, revoilà les R.G. (ou du moins la partie émergée de l'iceberg de la police politique)!

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/25/01016-20160225ARTFIG00349-le-dispositif-antiterroriste-muscle-en-province.php

Quelle surprise! Les services secrets sous Sarközy étaient aussi une police politique:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/04/12/01016-20160412ARTFIG00175-la-dgse-aurait-surveille-solere-rival-de-gueant-aux-legislatives-de-2012.php

Le système des indics de police:

http://moreas.blog.lemonde.fr/2016/04/28/la-justice-secrete-indic-infiltre-repenti-collaborateur/

...de la justice antiterroriste:

http://moreas.blog.lemonde.fr/2016/09/04/une-cour-de-surete-antiterroriste%E2%80%89/

...et de la justice politique:

http://moreas.blog.lemonde.fr/2015/05/10/tarnac-peut-on-parler-de-justice-politique/

Le rapport de l'A.C.A.T.:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/14/01016-20160314ARTFIG00217-violences-policieres-une-association-entend-briser-le-silence.php

...et ses suites statistiques!

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/04/07/01016-20160407ARTFIG00252-un-outil-mis-en-place-pour-recenser-les-violences-policieres.php

La Cour des comptes se plaint du coût des écoutes judiciaires et de leur inefficacité... et celles de la police politique, camouflées sous les prétextes d'"antiterrorisme" et de "sécurité nationale"?

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/04/25/97001-20160425FILWWW00247-la-cour-des-comptes-denonce-le-cout-des-ecoutes-judiciaires.php

L'anonymat des flics, sous prétexte d'état d'urgence: le rêve des dictatures que même Staline n'a pas osé instaurer!

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/08/13/01016-20160813ARTFIG00080-les-policiers-peuvent-rester-anonymes-sur-certains-pv-pour-renforcer-leur-securite.php

Les barbouzes à l'Université!

http://www.slate.fr/story/99739/renseignement-antiterrorisme-enseignement-superieur

Voir les commentaires

L'Action française pour le respect de la spécificité de Mayotte: Oui à la polygamie!

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

Le dernier débat entre "anciens" et "modernes" au F.N. new look concerne les conséquences du mariage pédérastique et que celui-ci pourrait ouvrir la voie à l'autorisation de la polygamie sur l'ensemble du territoire national. Ce faux débat fait en réalité partie d'une stratégie de répartition des rôles à l'intérieur de ce parti, afin de ratisser large, des "cathos" aux "pédés".

Il n'y aurait pas à le repercuter, s'il ne visait insidieusement à semer le doute sur l'indiscutable appartenance française de Mayotte pour laquelle nous, à l'Action française, luttons depuis quarante ans, à l'image de notre Maître Pierre Pujo. Il n'est d'ailleurs pas innocent que cette affirmation coincide avec un déplacement d'une des responsables de la firme Le Pen chez les séparatistes italiens de la Ligue du Nord européiste. De tels propos excluent naturellement celui qui les prononce de la Communauté nationale.

On cite à l'appui de cette thèse fallacieuse l'intervention parfaitement normale, raisonnable et logique dans le débat public des cadis (magistrats traditionnels de l'île) en faveur du rétablissement de la polygamie à Mayotte, supprimée depuis la départementalisation-uniformisation de 2011. En effet: On donne des droits supplémentaires aux riches pédérastes blancs métropolitains et on en refuse aux pauvres noirs musulmans de l'océan Indien? Où est donc l'Egalité inscrite au fronton des mairies et des palais de justice? Cette incohérence ne constitue-t-elle pas une manifestation collatérale du racisme de la République, dont la politique algérienne à l'époque de la colonisation n'a pas manqué d'exemples, comme les historiens l'ont montré?

Dans le contexte politico-juridique actuel, il semblerait en effet plus juste et progressiste que le droit civil en matière matrimoniale (nature et effets du mariage, indissolubilité et divorce, polygamie, juridictions compétentes etc...) soit différencié en fonction de l'affiliation religieuse des citoyens; seuls ceux se déclarant agnostiques ou athées se verraient appliquer le droit commun. Ce serait là une véritable application de la subsidiarité, notion de théologie catholique que l'Union européenne, à laquelle Mayotte appartient à travers la Nation, nous invite à pratiquer.

L'Action française-Grand Sud-Ouest et ses sections de Bordeaux & Basse-Guyenne, de Toulouse & Haut-Languedoc, de Pau & Pyrénées et de Bayonne & pays basque se déclarent donc entièrement favorables au respect de la spécificité coutumière de chacun des territoires d'Outre-mer, en particulier de Mayotte. On peut aisément contater que l'égalité, dans la vie, n'existe nulle part dans les chances dont on jouit pour servir la collectivité: ni dans le milieu où l'on nait, ni dans les capacités de son intelligence ou de ses forces physiques, ni dans les qualités morales, ni dans les moyens matériels ou le salaire que l'on a. Sans doute, ce n'est pas une raison pour qu'on ne tire pas le meilleur parti de celles dont on dispose, ni pour que la Loi ne garantisse pas un minimum juridique de droits et libertés théoriques aux Français, mais, en fin de compte, la volonté seule est le grand égalisateur des conditions.

S'il est unanimement reconnu par les habitants de Mayotte nécessaire, alors la Fédération et ses sections enracinées sont favorables sans réserves au rétablissement, dans le 101ème département, non seulement de la polygamie, mais aussi du droit coutumier. Il n' y a pas qu'une façon d'être Français, les Mahorais nous le rappelent heureusement! Vouloir imposer de Paris le stupide jacobinisme qui a déjà fait tant de mal à la France et est à l'origine de la disparition de toute vie intellectuelle et culturelle locale est une infâmie. Grâce au courage des Mahorais qui savent, eux, défendre avec conviction leurs libertés concrètes, peut-être les Français de métropole prendront-ils un jour prochain conscience de leur lâcheté et de leur bêtise et se mettront-ils, eux aussi, à revendiquer des droits légitimes?

En tout cas, notre Fédération, fondée par Pierre Pujo, continuera à illustrer la justesse et la préscience de notre école de pensée positive dans tous les domaines, - politique, économique, culturel et social, - et sur tous les plans, - local, régional et national!

A.F.-Grand Sud-Ouest

http://www.causeur.fr/mariage-gay-polygamie-mayotte-22535.html

Les problèmes économiques et sociaux de Mayotte montrent le désintérêt total de la République pour son 101ème département, ce qui laisse la place à toutes les violences, à toutes les outrances et à toutes les démagogies:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/04/13/01016-20160413ARTFIG00139-mayotte-pourquoi-l-ile-est-au-bord-de-l-insurrection.php

Une intéressante chronique sur la responsabilité des politiciens dans la départementalisation idéologique de Mayotte:

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/04/14/31001-20160414ARTFIG00124-mayotte-symbole-du-mal-francais.php

Le geste humain de François Hollande pour des écoliers français de Mayotte: une cautère sur une jambe de bois, qui prouve que Mayotte n'est pas un "paradis de privilégiés"!

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/04/20/01016-20160420ARTFIG00273-des-chaises-et-des-tables-a-mayotte-apres-la-demande-d-un-ecolier-a-francois-hollande.php

Voir les commentaires

Les gaspillages de la Démocratie aux dépens de la défense nationale: Les comptes fantastiques du "Balardgone"

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

Alors que le président de la République a récemment inauguré en catimini le nouveau siège du ministère de la Défense à Balard, on apprend le coût véritable de cette grosse opération voulue par l'inénarrable Sarkozy et les ministres Morin, Longuet et Le Drian: ils laissent sans voix!

Qu'il y ait eu une nécessité de rapprocher géographiquement certains éléments opérationnels des état-majors parisiens peut se défendre, mais une opération d'aussi grande envergure ne peut, elle, s'expliquer que par une nouvelle et coûteuse manifestation, aux frais du contribuable, d'un gaullisme immobilier dépassé, digne émule de celui qui a si bien défiguré nos grandes villes dans les années 1960 et 1970. A ce titre, un gouvernement national devra revenir là-dessus, coûte que coûte.

Sans illusion sur le fait qu'il faudra changer de Régime pour les voir entrer en vigueur, l'Action française-Grand Sud-Ouest réclame des sanctions financières et juridiques exemplaires contre les trusts qui ont abusé du faible Etat démocratique et contre ceux qui ont passé aussi légèrement des marchés. La justice de la Nation passera.

A.F.-Grand Sud-Ouest

http://www.challenges.fr/entreprise/defense/20151103.CHA1196/les-devis-astronomiques-du-nouveau-ministere-de-la-defense-francais.html

Ici, une visite guidée plutôt complaisante:

http://immobilier.lefigaro.fr/article/decouvrez-l-hexagone-balard-un-pentagone-a-la-francaise_a43431b6-c0f6-11e5-a9a7-f498ecbb74e8/

Voir les commentaires

Décès du juge Scalia: Hommage et réflexions de l'Action française-Bordeaux

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

On apprend avec regret le décès du juge à la Cour suprême des Etats-Unis Antonin Scalia. Nommé il y a trente ans par le président Reagan, ce juriste catholique, père de neuf enfants (dont un prêtre), d'origine italo-américaine, était l'un des membres les plus intelligemment conservateurs de cet aréopage de haut vol. Partisan d'une interprétation littérale, fidèle à l'esprit des Pères fondateurs de la nation américaine, il s'était opposé avec une verve combative, avec d'autres de ses collègues, à la part prise par la Cour dans les réformes sociétales idéologiques voulues par le pays légal américain.

L'actuel président activiste de Gauche Obama, qui ne peut se représenter, menace de lui nommer un remplaçant avant la fin de son mandat: ce serait fausser le jeu d'une institution vénérable voulue par les Pères fondateurs. Il lui faudra cependant, l'accord du Sénat, tenu par la Droite.

L'équilibre et l'ouverture de la Cour suprême, essentiel dans nos temps de crise intellectuelle et morale, pour la protection des libertés (de conscience, scolaire, de port d'armes) de nos amis et alliés américains, et au-delà du monde libre, est en grave danger. L'Action française-Grand Sud-Ouest suivra donc ce dossier important pour l'Occident!

A.F.-Grand Sud-Ouest

http://www.theguardian.com/law/2016/feb/13/supreme-court-justice-antonin-scalia-dead-at-79?utm_source=esp&utm_medium=Email&utm_campaign=GU+Today+main+NEW+H&utm_term=156689&subid=11792130&CMP=EMCNEWEML6619I2

Le Juge et la Religion:

http://www.catholicnewsagency.com/news/for-antonin-scalia-faith-and-work-did-not-conflict-50816/

Un avis assez bref sur l'héritage juridique du Juge:

http://www.theguardian.com/commentisfree/2016/feb/14/antonin-scalia-america-supreme-court-judge-us-constitution?utm_source=esp&utm_medium=Email&utm_campaign=GU+Today+main+NEW+H&utm_term=156774&subid=11792130&CMP=EMCNEWEML6619I2

Un récent colloque de la fac' de droit de Harvard sur son héritage:

https://www.youtube.com/watch?v=fLuFonyp1wk

Les meilleurs arrêts du juge Scalia:

http://www.theguardian.com/law/2016/feb/13/justice-antonin-scalia-dead-supreme-court-opinion-lines-pure-applesauce

Un de ses collègues se souvient:

http://www.scotusblog.com/2016/03/tribute-the-justice-who-said-he-hated-writing/

Son avis sur le mariage pédérastique:

http://sanfrancisco.cbslocal.com/2015/06/26/scalia-says-california-does-not-count-in-dessenting-same-sex-marriage-opinion/

Une voix dissonnante dans le concert d'éloges: Scalia était-il "libéral"?

http://reason.com/blog/2016/02/14/scalias-liberal-tendencies?mc_cid=a66cdaab86&mc_eid=7a6c0e30c4

Les trois enjeux de sa succession:

http://www.catholicnewsagency.com/column/the-conflicts-within-the-conflict-over-replacing-justice-scalia-3467/?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=email

Voir les commentaires

Pour comprendre et combattre le racisme identitariste boche: Notre antiracisme d'Action française

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

La guerre civile et raciale: Voilà le sale produit que les racisto-identitaristes, les néo-cons pro-sionistes, leurs porte-voix empressés du F.N. new look, sans parler de certains inconscients pseudo-"royalistes", voudraient voir importer de Germanie en France. On lira une description fouillée de la résurgence du nazisme dans l'article plus bas. Tout ça pour acquérir le Pouvoir qu'ils sont incapables, dans leur imbécillité, de convaincre leurs concitoyens de leur confier. Même de vieilles badernes, dépourvues de toute formation politique, s'y mettent!

Il importe, comme l'Action française-Grand Sud-Ouest et ses sections enracinées de Bordeaux & Basse-Guyenne, de Toulouse & Haut-Languedoc, de Pau & Pyrénées et de Bayonne & pays basque le font sans interruption sur le terrain depuis 15 ans, de résister à cette tentation vulgaire, sommaire et indigne de notre grand Peuple qui en a vu d'autres, du bouc-émissaire qui excuserait toutes nos fautes.

Le racisme ne fait pas partie de nos traditions nationales. Il ne fait pas partie des doctrines monarchistes de l'Action française. Il est, enfin, étranger à la Religion. Y céder, c'est s'exclure de la Nation. Voilà qui devrait dissuader des esprits sensés de s'y vautrer.

Pour les autres, une leçon de choses s'impose:

Il ne suffit pas de citer, comme un perroquet défraîchi répète un quelconque slogan mal digéré, la phrase bien connue de Bainville: "La France est un composé. C'est mieux qu'une race. C'est une nation" (dans son Histoire de France), mais il est temps de la mettre en pratique, comme le faisait pour Mayotte, symbole de la France, notre regretté Directeur Pierre Pujo, le Fondateur de notre Fédération, en convenant honnêtement que la France est une Nation pluricontinentale, pluriraciale, pluriculturelle et pluriconfessionnelle!

Rappelons quelques faits, gênants pour la fallacieuse thèse racisto-identitariste:

Pluricontinentale: L'expansion coloniale, aujourd'hui terminée, a répandu notre culture, nos lois, nos moeurs, notre façon de sentir, en un mot notre art de vivre partout. Cette projection de notre vitalité constitue un tout grandiose et cohérent qui forme la Nation telle que nous la connaissons. Nier l'apport colonial, pour les colonisateurs comme pour les colonisés, nier les liens d'affection réciproque, et parfois de métissage, serait un affreux révisionnisme historique.

Pluriraciale: De ce qui précède, résulte que, sur les cinq continents, vivent en bonne intelligence des Français de toutes couleurs. La Nation se prouve en existant: elle n'est pas une question de race!

Pluriculturelle: De même que la diversité de nos provinces métropolitaines ajoute au chatoiement de notre Civilisation et à la richesse de nos manières d'être, celle d'Outre-mer surajoute au caractère naturellement humaniste de notre Peuple. Fusion des particularismes dans le patriotisme national, la France est grande parce qu'elle est universelle!

Pluriconfessionnelle: Même si, originellement, la France a été faite par les Rois, les évêques et les moines, il y a belle lurette que nous ne sommes plus en Monarchie et que nous sommes "déchristianisés". On peut, légitimement, le regretter, ce n'en est pas moins ainsi. Pareillement, la pluralité en France des traditions religieuses et philosophiques, fait historique depuis la Réforme et la Révolution, a été reconnue utile au service du Pays, même par un nationaliste aussi intransigeant que Maurice Barrès (dans Les Diverses Familles spirituelles de la France). Refuser l'appui de ces traditions pour continuer notre histoire au présent serait suicidaire.

Nous sommes d'Action française, c'est-à-dire réalistes: nous ne nous battons pas contre des moulins à vent! Nous tirons au contraire des réalités, qu'elles nous plaisent ou non, les ferments de la France rénovée de demain! C'est cela, une politique positive!

Vive donc cette nouvelle Nation, la seule qui existe!

A.F.-Grand Sud-Ouest

Le racisme néo-nazi boche:

http://www.spiegel.de/international/europe/alternative-for-germany-shows-its-true-right-wing-colors-a-1076259.html

Le cas de la Saxe:

http://www.spiegel.de/international/germany/saxony-xenophobia-under-the-microscope-a-1079062.html

Traduction en français: http://l-arene-nue.blogspot.fr/2016/03/quest-ce-qui-cloche-en-saxe-la-question.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+LarneNue+(L'ar%C3%A8ne+nue)

Voir les commentaires

Hommage à une députée socialiste antiparlementaire et populaire

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

L'Action française-Grand Sud-Ouest s'incline sincèrement devant la mémoire de la députée socialiste de la Corrèze Sophie Dessus, décédée ce jour. Ce n'était ni une technocrate, ni une politicienne professionnelle. Issue du même petit peuple que les royalistes d'Action française, spécialement dans notre Fédération, elle avait rapidement développé, comme on le constatera dans l'article plus bas, un sens de l'observation politique de la Démocratie qui confinait à l'antiparlementarisme qui fait partie de nos doctrines. Nul doute que, si elle avait poursuivi son action politique, son dégoût du Régime démocratique se fut accru!

Son esprit social, la sincérité de ses convictions généreuses, qui ne sont pas le propre de son parti mais un trait fondamental du caractère français, son amour du Peuple et de la Nation, son assiduité dans l'exercice de ses fonctions, son humilité face à ses lacunes et son désir d'être utile à la France étaient rafraîchissants et seront regrettés par tous.

A.F.-Grand Sud-Ouest

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/03/03/25001-20160303ARTFIG00351-deputee-de-correze-et-proche-de-hollande-sophie-dessus-est-decedee.php

Ici, l'hommage poignant du président de la République:

http://www.elysee.fr/videos/discours-d-hommage-a-mme-sophie-dessus/

Voir les commentaires

L'Action française-Grand Sud-Ouest a toujours raison: Il n'y a pas de "droitisation" de la France!

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

Comme le dit Robert De Niro dans L'Avocat du Diable: "J'adore avoir raison". L'Action française-Grand Sud-Ouest, fondée par Pierre Pujo et dirigée sans discontinuer depuis 15 ans par le Délégué régional Gaillère, - ce qui compte, en matière de persévérance!, - pourrait dire la même chose, et tellement souvent!

Qu'il s'agisse de l'essoufflement prévisible de la "Manif' pour tous", - du ralliement de ses chefs à l'U.M.P. contre des places, - de l'impossibilité des cathos de faire de la politique, - de la niaiserie des bourgeois (à particule ou à noms composés) quand il s'agit de la France, etc etc. - la Fédération, dont la ligne politique est fixée, dans la durée et la tradition de l'A.F., par le Délégué régional, se trompe rarement. On peut le vérifier aisément sur ses blogues officiels (pour Bordeaux et l'Aquitaine: http://af-aquitaine.over-blog.com/ ; et pour Toulouse, le Languedoc et les Pyrénées orientales: http://actionfrancaiseaquitaine.over-blog.com/ ). Exemple: la prétendue "droitisation", dont se gargarisent patriciens figés au XIXème siècle et activistes de tout poil!

Il n'y a pas de "droitisation"!

La "droitisation": éternel miroir aux alouettes des têtes de linottes nuisibles par leur bêtise, qui croient au "printemps français", au "jour de colère" (le pendant sans imagination et sans lendemain du "grand soir" de la Gauche), et qui se rêvent "héritiers du 6-Février" (comme s'ils arrivaient au talon de ces combattants politiques)! C'est le vieux piège, classique et éculé, de la Gauche, pour susciter un front "antifasciste": "Au secours, la Droite revient!" (un slogan de 1986, pour ceux qui auraient la mémoire courte, ou, plus vraisemblablement, qui ne seraient pas nés à cette époque et se dopent à la "droitisation"!)

On avait déjà eu, mais de manière moins tranchée, quelques aperçus de cette falsification néfaste, qui neutralise, en outre, en les rassurant à bon compte, les conservateurs sclérosés. Cette fois-ci, l'universitaire Crapez, qui pour n'être pas d'A.F. n'en est pas moins bon observateur, décortique ce mythe dans l'article riche en réflexions ci-dessous. Inutile de dire qu'il apporte à la fédération Grand Sud-Ouest toutes les confirmations scientifiques souhaitables à sa démonstration politique faite de longue date. Visiblement, elle était assez bien pensée!!

(Quant à Zemmour, Soraël et compagnie, que tant d'illettrés prisent, nous leur avons fait le sort méprisable qui leur revient: http://af-aquitaine.over-blog.com/2014/12/zemmour-patriote-francais-vraiment.html ; http://af-aquitaine.over-blog.com/2015/12/la-reponse-de-l-action-francaise-bordeaux-aux-nouveaux-reactionnaires-pfft-et-pschitt.html.)

Dans le paysage politique français, il n'y a plus, en fait de Droite électorale, que d'anciennes Gauches et quelques jeunes gens arrivistes, imbibés de "Nouvelle Droite" évolienne et païenne, et autres ambitieux du néo-F.N. C'est peu, bien peu, trop peu, pour constituer un front du refus intelligent et valable de la Démocratie, et d'ailleurs, tel n'est pas leur propos! C'est, théoriquement, le rôle de l'Action française.

L'état de l'Action française

Hélas, six cent soixante-six fois hélas, depuis la mort de Pierre Pujo (2007), celle-ci est tombée dans la main de ces mêmes arrivistes (pour ne pas dire pire!), tout prêts à pactiser avec le Diable et ses suppôts pour se faire une place au soleil de Satan... nous voulons dire au conseil régional d'Ile-de-France ou Rhône-Alpes! Mais, dans leur hâte de parvenir à n'importe quel prix (fut-ce d'une ignominie, d'un reniement ou d'un ralliement, même à des dissidents!), ils n'ont pas mesuré que l'âme de l'Action française n'était pas à vendre et que son corps ne se limitait pas aux arrondissements centraux de Paris ou de Lyon!

Il est facile de faire le constat qu'en France, aujourd'hui (2016), il n'y a guère que notre Fédération fondée par Pierre Pujo qui ait maintenu intactes et la méthode, et ses résultats (la Monarchie nationale, le nationalisme intégral chimiquement pur, le sens du compromis nationaliste), ainsi que la culture de réalisme et de modernité qui baigne notre pensée politique cohérente! Oui, seuls nos cadres et notre structure fédéraux sont désormais le canal historique de la légitimité de l'Action française. C'est peu, sans doute, mais suffisant pour une Renaissance!

Pourquoi nous avons raison

Et pourquoi avons nous raison si souvent? Y a-t-il une recette-miracle? Sommes-nous infaillibles comme le Pape quand il parle politique? (lol!) Peut-être avons-nous, dans nos hôtels particuliers des Chartrons, nos villas de Caudéran et d'Arcachon, nos châteaux viticoles du Médoc ou nos ruines médiévales, une boule royaliste en cristal de Baccarat? Non, sérieusement: Parce que nous ne faisons pas de l'activisme militantiste, - nous appliquons tout simplement la méthode que nous a enseignée Pierre Pujo: l'empirisme organisateur. Elle exige de l'humilité devant le réel, de l'honnêteté intellectuelle et de la discipline militante, - pas des réflexes pavloviens réactionnaires, pas des automatismes manichéens! Malheureusement, ce n'est pas à la portée de tout le monde... mais c'est comme ça! C'est pourtant si évident que tout être supérieur devrait avoir la chance de connaître l'Action française-Grand Sud-Ouest!

Pourquoi venir à l'Action française-Grand Sud-Ouest?

Jeunes et moins jeunes, un conseil: N'écoutez pas les prophètes de malheur croisés au hasard d'un rally, les boy-scouts fanfarons qui font leur B.A. militante de l'année le 21-Janvier! Lisez plutôt Maurras dans le texte... et pas seulement son Petit Manuel de l'Enquête sur la Monarchie! Loin du culte de la personnalité et de tout dogmatisme, l'A.F., c'est aussi une méthode de développement personnel au profit de la collectivité, elle ne se résume pas dans un petit catéchisme qu'on lirait entre deux bières! Et l'A.F.-Grand Sud-Ouest, c'est comme la méthode Assimil du nationalisme intégral!

L'Action française-Grand Sud-Ouest et ses sections actives de Bordeaux & Basse-Guyenne, de Toulouse & Haut-Languedoc, de Pau & Pyrénées et de Bayonne & pays basque sont disponibles pour vous montrer le chemin de la Vérité politique et vous accompagner tout au long de votre existence au service de la France. Car, à l'A.F.-Grand Sud-Ouest, pas le temps de s'ennuyer: on considère qu'un engagement vrai dure longtemps et se renouvelle constamment; il n'y a pas qu'une manière de servir, l'essentiel est de vouloir servir. Nos Fédération et sections enracinées ont des structures de formation et d'action éprouvées et reconnues, même par nos ennemis, parce que:

1/ Nous sommes depuis 15 ans dépositaires exclusifs de la légitimité de l'Action française au plan local, régional et même national. Ce n'est pas négligeable en politique, car notre école de pensée centenaire, créée en 1899, a rendu des services importants à la France. Nous sommes les seuls dans ce cas en France. Toujours réalistes et constructifs, nous servons la Cause nationale et royale, la seule qui vaille, quelle que soit la situation politique (Gauche ou Droite au Pouvoir), ne versons pas dans l'activisme raciste ou électoraliste et ne nous décourageons jamais! Nous sommes donc fiables.

2/ Nous vous proposons une formation intellectuelle et doctrinale sans équivalent dans la grande région! Nous vous apprendrons ce que vous n'avez trouvé nulle part, ni à l'école, ni à l'église, ni à la fac', ni au taf', ni dans les partis - à utiliser votre matière grise pour être utile à notre Pays!

3/ Nous ne sommes pas des charlatans de la Monarchie! Nous ne vous faisons pas de fausses promesses de "restauration rapide", sans efforts, nous vous promettons au contraire "du sang, de la sueur et des larmes!" Nous ne sommes pas non plus des nostalgiques d'une Société d'ordre ou d'une mythologie pseudo-militante ou ouvriériste dépassées! A la Fédération, nous ne singeons pas les grands ancêtres! Nous ne cachons pas d'intérêts de classe derrière de grandes idées, comme Dieu et le Roi! C'est le Peuple français, - pas la bourgeoisie à particule ou à noms composés, - qui justifie l'existence de l'Action française et la solution monarchique, - pas la nostalgie plus ou moins intéressée ou le racisme des possédants! Notre Action française est donc durable, parce que, quoi qu'il advienne, nous serons toujours au service de la Cause dans cinquante ans (2066), avec la même raison et le même enthousiasme, tant qu'une Monarchie moderne et progressiste n'aura pas été instaurée pour le bien de nos concitoyens!

Sautez le pas!

Vous, jeunes et moins jeunes qui voulez sincèrement être utiles à votre Pays à Bordeaux, Toulouse, Pau et Bayonne et leurs environs, vous ferez donc bien, si vous ne voulez pas perdre votre temps à coller des stickers à perpète et si vous voulez faire enfin quelque chose de votre vie, de rejoindre nos rangs! Nous vous accueillerons à bras ouverts dans nos sections localement enracinées depuis des décennies dans les capitales provinciales du Grand Sud-Ouest. Vous y trouverez, non des pots et des joints, mais la certitude autrement enthousiasmante de la Vérité politique et, surtout, vous vous trouverez vous-mêmes! Chacun de vous n'a donc plus qu'à sauter le pas et sortir de son petit milieu respectif! Nous vous attendons de pied ferme pour sauver la Patrie!

D'ailleurs, vous vous en apercevrez vite, il n'y a pas photo: de toute la France, c'est dans la fédération Grand Sud-Ouest qu'on peut chanter avec plus de conviction, de liberté, de sincérité et de vérité La Royale : Oui, jeunes gens réactionnaires et Jeunes Filles royalistes, venez à nous, "notre force est d'avoir raison!" ... et bien plus encore! Pour de vrai!

A.F.-Grand Sud-Ouest

Morceaux choisis:

La "droitisation"

"Il s'agit d'une escroquerie intellectuelle pour six raisons: elle ne correspond pas aux tendances observables dans la vie politique française, elle est inférée par des sondeurs à partir de questions biaisées, elle est certifiée sans qu'il soit jamais question de la gauchisation son contraire, elle traduit en fait l'épuisement du processus de gauchisation structurelle qui nourrit chez les élites une impression subjective de droitisation conjoncturelle, c'est une arme idéologique destinée à relancer le moteur de la gauchisation en culpabilisant l'adversaire, c'est enfin une stratégie qui déplace subrepticement les pions sur l'échiquier afin de dissimuler une droitisation circonstancielle du parti socialiste."

La gauchisation du paysage politique électoral

"Les tendances observables dans la vie politique française indiquent depuis quarante ans un processus continu de gauchisation. Primo, il n'existe plus de personnalités aussi à droite que Poniatowski ou Pasqua. Secundo, ce sont des personnalités comme Chirac ou Juppé qui ont effectué des glissades de gauchisation (le premier était surnommé «facho-Chirac» et le second prônait le «retour au pays» des immigrés). Tertio, en dépit des accusations et procès d'intention, la question des alliances électorales avec le Front national n'a jamais été aussi peu à l'ordre du jour (même pour des personnalités considérées comme droitières, tels Xavier Bertrand et Christian Estrosi). Quarto, si la droite n'a pas bougé, le FN suit un processus de «dés-extrême-droitisation» depuis deux décennies."

En revanche, sur la médiocrité du personnel politique, on sera plus et moins sévère que Crapez: Démocratie parlementaire ou pas, idéologies mises à part, il y eut sous les IIIème et IVème Républiques d'authentiques hommes d'Etat (Thiers, Ferry, Clemenceau et Poincaré, Tardieu, Laval; Mollet, Bourgès-Maunoury... et quelques autres!)

"Si le personnel politique est incapable de réformer la France depuis trente ans, ce n'est pas dû à une sorte de médiocrité d'ensemble. Hormis la génération façonnée par la Résistance, le personnel politique fut fort médiocre à certaines périodes de la troisième République ou de la Quatrième (de Charles Dupuy à Maurice Bourgès-Maunoury)."

La Gauche domine le paysage intellectuel

"(...) au sein des professions intellectuelles, la gauche s'assume comme telle, alors que la personne de droite, de peur de se retrouver isolée sinon «blacklistée», affiche souvent un souci d'ouverture afin de donner des gages. Concrètement, un éditeur peut se permettre d'avoir un catalogue d'auteurs exclusivement de gauche, mais la réciproque n'est plus possible. Autre exemple, un politologue de gauche -qui propage les idées jumelles de droitisation, de mort de la gauche et de silence des intellectuels-, va être interviewé dans des médias de droite, alors qu'il ne viendrait pas à l'idée d'un média de gauche d'interviewer un politologue de droite.

"Cette question des professions intellectuelles est importante puisque celles-ci contribuent à «faire l'opinion» et qu'elles penchent nettement à gauche. Dans ces milieux, l'expression «marqué à droite» n'a pas son équivalent pour la gauche. Il est, en effet, considéré comme légitime d'être très à gauche et l'expression «extrême-gauche» est prohibée, on doit dire la «gauche de la gauche». À l'inverse, les intellectuels sont prompts à «extrême-droitiser» tout ce qui déborde «à droite du centre-droit», selon la formule de l'un d'eux."

La décadence généralisée des "élites"

"Il est trop facile d'intenter le procès des hommes politiques par rapport aux hommes de plume, qui souvent deviennent eux aussi des hommes de micros. Au story-telling des hommes politiques correspond la «people-isation» du débat d'idées."

La baisse générale du niveau, l'absence d'une Action française et le terrorisme intellectuel de la Gauche entraînent la domination du consensus libéral et expliquent la timidité des politiciens et la surévaluation du F.N.:

"L'incapacité à réformer est dû à une série de causes telles que l'emballement européiste (à distinguer de l'enthousiasme pro-européen), l'obsession du Front national, la phobie du populisme, la propagande anti-libérale, la paresse démagogique, l'éclipse des grandes figures de droite (mort de Raymond Aron puis d'Annie Kriegel). Au total, le facteur FN prédomine. Il obnubile et obscurcit le jugement."

Violence politique résiduelle et virulence verbale intense

"...la violence politique physique a considérablement régressé. Mais la virulence verbale demeure importante."

La "Droite" et la Nation, des notions paralysantes: Oui, tant qu'on reste en système démocratique, façonné par la Gauche; en-dehors, la notion idéologique de "Droite" devient inutile et peut être supplantée par celles de Contre-Révolution et de nationalisme, fondées sur le réel.

"(...) un souci de désamorcer le fait de parler de «nation» en montrant qu'on n'est pas d'extrême droite.

"On touche du doigt la grande inhibition sémantique dictée par la gauche. Pour échapper à la stigmatisation du mot d'ordre de gauche contre «la droite et l'extrême droite», les notables LR se réclament du centre-droit. Dans mon livre Naissance de la gauche, j'avais souligné ce problème d'équation sémantique qui handicape la droite: difficile de convaincre que l'on est meilleur que la gauche dès lors que l'extrême-droite, qui contient le mot droite, incarne l'erreur absolue."

Si l'on veut rester en Démocratie, au contraire, alors la Droite, pour exister conceptuellement, devrait se montrer aussi intransigeante idéologiquement que la Gauche... on peut toujours rêver!

L'Action française a pourtant toutes ses chances:

"Les idées ne courent pas les rues. Les idées nouvelles ne sont pas légion. Les brides d'idées nouvelles ou les réagencements d'idées anciennes peuvent devenir novateurs."

Source: http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/02/19/31001-20160219ARTFIG00427-tre-de-droite-a-t-il-encore-un-sens.php

Le site de l'auteur: http://marccrapez.net/

Voir les commentaires