La citation du jour: Presse et désinformation

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

Cela est (malheureusement) aussi valable de L'Action Française 2000 de "not' bon maître" Jean Viansson-Ponté!

« Si vous ne lisez pas le journal, vous êtes mal informés. Si vous lisez le journal, vous êtes mal informé. »

(Mark Twain)

Voir les commentaires

L'Action française, pour ou contre le Pape?

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

Voici deux textes dont l'analyse du pontificat actuel est diamétralement opposée. Nous laissons à nos fidèles lecteurs le soin de se faire une opinion en ces matières de conscience.

A.F.-Grand Sud-Ouest

1/ Une analyse jésuitique par un aumônier militaire français de l'année de la Miséricorde:

http://www.lepoint.fr/societe/francois-ce-pape-reactionnaire-08-09-2015-1962784_23.php

2/ Les réflexions d'un universitaire italien sur les nouvelles normes sur la nullité du mariage religieux:

http://benoit-et-moi.fr/2015-II/actualite/une-blessure-au-mariage-chretien.html

3/ Pour la messe de minuit, rite ordinaire ou extraordinaire? l'avis d'un prêtre belge sur le sujet... et quelques autres!

http://www.diakonos.be/un-pretre-belge-temoigne-jetais-traditionaliste/

Le pape François face à la fronde théologique des quatre cardinaux: un régal!

Voir les commentaires

Les consignes de vote de l'Action française-Grand Sud-Ouest pour les primaires de Gauche: Battre Valls à tout prix!

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

Comme elle l'a fait pour la primaire de Droite (http://af-aquitaine.over-blog.com/2016/11/voter-fillon-pour-battre-sarkozy-et-juppe.html), la fédération Grand Sud-Ouest de l'Action française donne des indications de vote pour celle de Gauche. Faire une politique utile au Pays, comme nous nous y employons loin de tout activisme stérile, c'est se saisir de toutes les occasions de le sauver, fut-ce les plus infimes!

Parmi les sept candidats retenus (http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-gauche/2016/08/19/35005-20160819ARTFIG00243-qui-sont-les-cinq-candidats-a-la-primaire-a-gauche.php), il convient d'écarter de prime abord les candidats des mouvements associés au parti socialiste qui n'ont aucune chance: Mme Pinel et MM. Benhamias et de Rugy, même si M. Jean-Luc Benhamias, ancien militant gauchiste passé par l'écologie et devenu notable, est de loin celui qui inspire le plus d'intérêt du point de vue nationaliste.

Restent les quatre socialistes: MM. Hamon, Montebourg, Peillon et Valls. Tous ont partagé, à des postes divers, les responsabilités gouvernementales sous la présidence malheureuse de François Hollande.

Il semble cependant qu'il faille faire un distinguo dans le caractère mortifère de leurs politiques démagogiques. Si le passage de M. Hamon au gouvernement a été relativement insipide, on ne saurait en dire autant de ses collègues.

En effet, alors que M. Peillon a été, à l'Education nationale, d'un laïcisme agressif complètement démodé, mais largement dans les nuées, M. Valls, comme ministre de l'intérieur puis comme premier ministre, a été l'artisan le plus actif du quinquennat en matière d'aliénation haineuse de nos libertés, continuant en cela l'agenda "néo-con" de Sarközy.

Ainsi, tout comme Sarközy et Juppé étaient à éliminer politiquement à Droite, Valls apparait nettement comme le candidat le plus néfaste à l'intérêt de la France. D'ailleurs, la candidature de Peillon, téléguidée à la dernière minute par l'Elysée pour défendre le bilan de Hollande et faire échec à celle de Valls, est trop négative pour rassembler largement. Tout au plus, peut-elle rallier les plus "légitimistes" des socialistes.

Telle n'est pas la démarche de Montebourg, entamée, non sans enflure, dès son départ du gouvernement,  et dont la coloration de Gauche et cocardière ne peut que plaire à l'électeur de base. Dès lors, le recours au vote Montebourg semble, pour ceux de nos sympathisants qui ont l'intention de participer à ces primaires, la seule option efficace pour battre Valls. Que son échec soit cuisant est une nécessité absolue pour torpiller la suite de sa carrière antifrançaise.

Soulignons que Montebourg, au ministère de l'industrie, a été confronté de plein fouet aux délocalisations, voulues par la "fortune anonyme et vagabonde", qui tuent notre économie, ce qui, toutes choses égales, n'a pas dû manquer de lui inspirer une conception plus nationale du socialisme français.

La Fédération appelle donc tous ses amis à employer sans hésiter ce moyen, puisqu'il permet de peser sur le cours ultérieur du processus électoral. Notre force est sans doute d'avoir raison, mais, en l'état de nos forces, tout ce que nous pouvons est de faire, avec notre bulletin, échec au Mal, à la Mort démocratiques dans ses incarnations les plus dangereuses. Faisons-le joyeusement!

Pour la Fédération:

Le Délégué régional de l'Action française dans le Grand Sud-Ouest,

signé: GAILLERE

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/12/17/97001-20161217FILWWW00074-primaire-du-ps-sept-candidats-definitivement-retenus.php

Voir les commentaires

Le pape François fait de Cécile Duflot une femme d'Etat

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

On lira ci-après le compte rendu d'un récent débat organisé par les jésuites de France autour de la récente encyclique "écologiste" Laudato Si de Notre-Saint-Père le Pape. L'intervention, en particulier, de Mlle Cécile Duflot, ancien ministre qui prend ici visage de femme d'Etat, est frappante et témoigne de l'audience que la Parole pontificale prend dans le monde profane, grâce à Son habileté toute jésuitique.

Le ton résolument optimiste, à défaut d'être thomiste, de cette intervention, son caractère réfléchi et posé, permet d'entrevoir, pour "l'avenir que tout esprit bien né souhaite à son Pays", mais sous un autre Régime, qu'une autre conception de la laïcité, non-agressive, est possible, et qu'elle rencontrerait des appuis inattendus dans le paysage politique, pourvu qu'elle soit énoncée avec la finesse, la modération et la sagesse dont nos Rois ont, jusqu'ici, su faire preuve; tout cléricalisme étant, dans la résolution du problème religieux français, déplacé.

L'Action française-Bordeaux & Basse-Guyenne, fidèle à l'ouverture aux autres maurrassienne, salue l'indépendance d'esprit et l'honnêteté intellectuelle de Mlle Duflot, à mille lieues du sectarisme de ses amis d'extrême-Gauche. Puissent-ils s'en inspirer pour revenir à une plus juste appréciation du rôle du catholicisme en France!

A.F.-Bordeaux & Basse-Guyenne

http://www.revue-projet.com/articles/2015-10-video-la-pensee-du-pape-francois-peut-elle-faire-bouger-la-societe-francaise/

Il est remarquable aussi que, dans les circonstances terribles que nous vivons, qui peuvent favoriser tous les dérapages du pouvoir exécutif et l'instauration d'un présidentialisme autoritaire, Mlle Duflot soit, loin des caricatures, un défenseur avisé de nos libertés constitutionnelles et de l'Etat de Droit:

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2016/02/05/25001-20160205ARTFIG00263-decheance-devant-l-assemblee-cecile-duflot-invoque-la-comparaison-avec-vichy.php

Le Pape reçoit les cathos de Gauche:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/03/02/01016-20160302ARTFIG00269-immigration-laicite-ce-qu-a-dit-le-pape-a-des-personnalites-francaises-de-gauche.php

...et les élus de Droite, pour les inviter à être républicains autrement, comme si c'était possible:

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/11/30/01016-20161130ARTFIG00090-le-pape-francois-appelle-la-france-a-approfondir-ses-valeurs-republicaines.php

Voir les commentaires

Diaphane Pâlichon dans le Bunker: le roman-photo!

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

A la demande générale, nous poursuivons notre instructive série humoristico-politique sur Diaphane Pâlichon, ce grand homme, cette fois sous forme de roman-photo dans le style des hilarantes parodies de La Chute! Enjoy!

 

Voir les commentaires

L'Action française-Bordeaux appelle au boycott des vins de Bordeaux appartenant au Gros Argent

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

La section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française lance, à l'occasion des fêtes de fin d'année, une campagne de long terme de boycott des vins appartenant à la "fortune anonyme et vagabonde" dénoncée naguère avec raison par le Duc d'Orléans. A part des pétitions de principe qui ne leur coûtent rien (du genre "On partage vos idées... ça nous dispense d'agir!") et quelques subsides à des cercles mondains à coloration réactionnaire (comme la hèrenne), ces privilégiés ne font rien pour sauver la France, alors qu'ils en auraient les moyens, et ils se contentent de conserver stérilement les quelques arpents qui leur confèrent une domination totalement injustifiée (eu égard à leurs moyens intellectuels) sur la Société!

La liste qui suit n'est pas exhaustive, loin s'en faut, il conviendrait, entre autres, d'y ajouter les propriétés du comte de Lur-Saluces, mais, telle quelle, elle permet de se faire une idée de l'étendue de la mainmise indue de la bourgeoisie cosmopolite et antinationale sur l'outil de travail du petit peuple de la Gironde. La section de Bordeaux & Basse-Guyenne la réactualisera régulièrement.

A la Révolution nationale, l'Action française, fidèle à l'anticapitalisme national qui fait partie de ses doctrines, rendra au Peuple sa propriété originelle!

A.F.-Bordeaux & Basse-Guyenne

http://www.dico-du-vin.com/medoc-les-plus-grandes-fortunes-du-vin/

Voir les commentaires

Le scandale de la Presse "d'opposition nationale" financée par la Démocratie

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

On le sait: Il ne peut y avoir de Presse sans argent. Cela est si vrai que L'Humanité a été fondée par douze financiers israélites (historique). D'où les hold-ups de la pseudo-Libération, où la grande Presse a littéralement dépouillé de ses biens ce qui existait de Presse libre, nationale et régionale. Il s'en est suivi un appauvrissement de la liberté d'expression, car spécialement en province où une pluralité de titres subsistait, on n'a plus entendu qu'une seule voix, organe du politiquement-correct de la Finance anonyme et vagabonde dont le Pouvoir est le bras armé. Mais on suppose que M. Jean Viansson-Ponté, le patron actuel de la Presse quotidienne régionale, trouve ça très bien, lui qui aime "chasser en meute"!...

Un autre aspect a été de mettre la Presse nationale dans la main de l'Etat qui finance, par un fonds spécifique (https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22740 ; http://www.cppap.fr/article.php3?id_article=1156), son déficit structurel. Inutile de dire qu'on ne peut, dans  ces conditions, être objectif, voire "d'opposition nationale" et tendre la sébille. Ce déficit est dû à la perte de son lectorat au profit, soit de l'abstention pure et simple, soit, en partie, des sites internet comme L'Action Française Aquitaine (http://af-aquitaine.over-blog.com) et L'Action Française Toulousain (http://actionfrancaiseaquitaine.over-blog.com), tous deux édités, dans la ligne définie par Pierre Pujo, depuis une décennie par la fédération Grand Sud-Ouest de l'A.F. Certes, mais cette perte ne serait-il pas le fruit de l'exaspération des Français qui finissent par comprendre que la Presse n'est que la voix de son maître ploutocratique et oligarchique? Cette question-là, dans une période où Rothschild possédait encore récemment l'impertinente et officielle Libération, on se garde bien de la poser!

Un chiffre, officiel, résume bien la situation; le nouveau est que, dans la liste des heureux élus, on trouve un quotidien se disant contre-révolutionnaire, "catholique et français toujours", et philo-maurrassien! Cela démontre par l'absurde l'étendue du mal. Qu'on en juge:

"L'an passé, quatre quotidiens nationaux se sont répartis au total 9,1 millions d'euros au titre des aides au pluralisme: L'Humanité (3 075 673 euros), La Croix (2 928 932 euros), Libération (2 903 366 euros) et Présent (226 888 euros)."

On trouve aussi dans le lot (http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/05/06/aides-a-la-presse-qui-touche-le-plus_4411883_4355770.htmlValeurs Actuelles, Famille ChrétienneMessages du Secours catholique, Prions en Eglise... sans oublier Le Bien Public de Jean Viansson-Ponté!... Edifiant, vraiment! Comment peut-on prétendre combattre la Démocratie et être financé par elle? La même remarque peut être faite des partis politiques de la même tendance dite d'"opposition nationale" qui, en participant aux élections, remplissent leurs caisses:

Ou détruire la Démocratie, - Ou toucher son sale fric, il faut choisir.

On ne sort jamais de cette logique nationaliste démontrée par Maurras:

Ou la France avec le Roi, - Ou pas de Roi... mais plus de France!

A cette incontournable et terrible (pour eux) alternative, politiciens et journalistes en herbe, activistes et "cathos" sans tête feraient bien de réfléchir, avant de prétendre "faire de la politique". Quand on prétend en faire sérieusement, dans le but de la Victoire, on en prend les moyens! On rompt avec la bourgeoisie, le carriérisme et l'Etat! Ce qui est impossible à comprendre quand on recherche, plus que la Victoire, une popularité factice et éphémère dans les salons ou les rallyes, sur fessebouc ou sur les tréteaux: Une vraie victoire contre-révolutionnaire, constructive et durable, ne s'obtient que seuls contre tous!

L'Action française-Grand Sud-Ouest et ses sections enracinées de Bordeaux & Basse-Guyenne, de Toulouse & Haut-Languedoc, de Pau & Pyrénées et de Bayonne & pays basque, unique mouvement d'Action française utile et incorruptible dans le Midi de la France, elle, a choisi.

Pas de compromissions avec le Régime, ni avec la classe bourgeoise qui le soutient, avec les extrêmes qui le justifient ou les flics qui le protègent! La pauvreté dans la liberté pour la Victoire! Il n'y aura d'Action française victorieuse que renouvelée et populaire.

Source: http://www.lefigaro.fr/medias/2015/11/03/20004-20151103ARTFIG00255--minute-bientot-prive-d-aides-publiques.php

Sur la "proximité" de la Presse quotidienne régionale avec les élus locaux, déjà évidente avec le cas de "not' bon maître", l'illustre Jean Viansson-Ponté, voici l'exemple, particulièrement caricatural, de la très rad-soc' Dépêche du Midi:

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2016/02/17/25002-20160217ARTFIG00189-malgre-les-polemiques-jean-michel-baylet-nie-toute-pression-sur-son-journal.php?redirect_premium

Voir les commentaires