Référendum anglais: Comment nous sortirons de l'Europe

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

La fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française prend acte avec satisfaction du résultat du référendum britannique du 23 juin 2016 sur l'appartenance à l’Union européenne. Le peuple anglais a fait le bon choix, reste à espérer que ses politiciens sauront le respecter. Puisse cet acte politique historique susciter chez d'autres peuples la volonté de récupérer leur liberté enchaînée à Bruxelles!

Forte de sa longue expérience politique militante, l’Action française-Grand Sud-Ouest s'oppose néanmoins fermement à ce qu'il y ait référendum en France, et ce, pour plusieurs raisons.

Un référendum, c'est une solution de facilité pour les partis: cela sert de soupape de sécurité au Régime, tout comme les élections sans enjeu, ainsi les européennes.

De plus, la Démocratie, en France, ne suit jamais la volonté du Peuple, même, comme lors du référendum du 29-Mai 2005, elle s'est exprimée nettement.

Alors que la classe politique anglaise est réaliste, la française est idéologue. Le Régime est une religion antinationale, cosmopolite et humanitaire, ce que n'est pas la monarchie anglaise, fruit d'un compromis entre les forces sociales et politiques.

Dans ces conditions, il n'est pas souhaitable de donner dans un panneau menant à une impasse. La seule solution, c'est le recrutement sélectif et la formation sérieuse d'une élite nationaliste qui emmènera le reste du Peuple sur les chemins de la liberté.

Pour sortir de l'Europe, - et nous en sortirons! - il faudra prendre le Pouvoir! Cela ne se fera vraisemblablement pas par des élections. On ne fera pas l'économie du coup salvateur!

Pour la Fédération:

Le Délégué régional,

signé: GAILLERE

Le discours historique et responsable de Nigel Farage, le chef du parti United Kindom Independance Party (UKIP), qui tacle avec humour la majorité européiste du "parlement" de Strasbourg après le référendum du 23-Juin 2016: "You're not laughing now, are you?!"

Voir les commentaires

L'Action française-Grand Sud-Ouest avait raison: La Chine rouge en perte de vitesse

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

L'effondrement de la Bourse chinoise, vu par un caricaturiste (Photo D.R.)

A l'Action française-Grand Sud-Ouest, nos spécialistes d'économie ont toujours douté du développement durable de la Chine communiste. Exactement comme la Russie tsariste du début du XXème siècle, l'Empire du Milieu est un colosse aux pieds d'argile, un "tigre de papier". Sa prétendue réussite économique est un effet de trompe-l'œil, entaché de gâchis humain et écologique, et largement dû à sa taille qui permet des résultats spectaculaires. Que ses hommes d'affaires les plus avisés doutent maintenant ouvertement de la capacité de ce système totalitaire bloqué à se réformer et à garantir le développement sur le long terme n'est que logique.

La réalité est que l'économie fonctionne par cycles spatio-temporels, et qu'un continent ne saurait perpétuellement retenir les investisseurs. Le Capital anonyme et vagabond dénoncé naguère avec préscience par le Duc d'Orléans est naturellement volatile. Ce qui arrive ne doit donc nullement étonner. Au contraire, le fait que les Chinois investissent en France, notamment dans le Sud-Ouest (comme nous l'avons illustré ici: http://af-aquitaine.over-blog.com/2015/09/l-action-francaise-bordeaux-fete-les-vendanges-a-sa-maniere-nationalisons-les-vignobles.html >), montre tout l'intérêt qu'ils attachent à notre savoir-faire. Or, qui détient le savoir-faire détient les clés de la productivité et du profit... Le savoir-faire est le fruit de la Civilisation, et la Civilisation de la Politique (ou, si l'on veut, du degré de conscience nationale): à politique barbare, savoir-faire limité. Ce sont ces limites que les Chinois atteignent en ce moment.

L'avance technologique, tant prisée par les Yankees, n'est pas non plus une solution à tous les problèmes économiques. Science sans conscience n'est que ruine de l'âme! disait Montaigne. (C'est d'ailleurs vrai aussi en politique: Se réclamer de Maurras sans être d'A.F., c'est-à-dire sans avoir une éthique et un but clairs et honnêtes, n'est que vulgaire dissidence! comme le dit souvent notre Délégué régional Gaillère.)

Ce qui précède montre que les chances de la vieille Europe, moquée par les neo-cons américains, et spécialement de la France, en matière de production et de retour sur investissement, ne sont pas négligeables. Il n'y a pas de fatalité au déclin engendré par la Démocratie gaspilleuse de nos ressources matérielles et intellectuelles. Encore, pour profiter pleinement des opportunités, faut-il avoir un Régime qui donne aux investisseurs, par sa durée, sa force et sa stabilité, la confiance nécessaire. Tel fut le cas de la France d'Ancien Régime, avec son savant mélange de colbertisme et d'organisation corporative, ou encore de la France de la Restauration. Tirons-en les conclusions et instaurons une Monarchie nationale! Le changement, c'est maintenant!

A.F.-Grand Sud-Ouest

http://www.lefigaro.fr/argent/2015/09/22/05010-20150922ARTFIG00006-l-homme-le-plus-riche-d-asie-ne-croit-plus-a-la-chine.php

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/10/19/20002-20151019ARTFIG00088-la-croissance-chinoise-au-plus-bas-depuis-2009.php

Une autre interprétation, optimiste, ici:

http://nationalinterest.org/feature/the-sky-not-falling-china-15020

Un bilan des investissements chinois en France dans les secteurs de pointe:

http://www.lefigaro.fr/societes/2016/10/27/20005-20161027ARTFIG00011-du-vin-a-la-dentelle-ces-joyaux-francais-croques-par-les-chinois.php

Le principe impérialiste de la "Chine unique" se lézarde avec l'élection de Trump:

http://www.lefigaro.fr/international/2016/12/12/01003-20161212ARTFIG00192-la-chine-unique-un-principe-ancien-et-internationalement-reconnu.php

Voir les commentaires

Le baby-boom actuel, reflet de l'optimisme français

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

On constatera dans l'article qui suit que, comme le disait Bainville, "Pour les renaissances, il est encore de la foi!" (dans son Histoire de France). Et que le Peuple ne laisse pas à la bourgeoisie réactionnaire le monopole des naissances!

A.F.-Bordeaux & Basse-Guyenne

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/11/05/31003-20151105ARTFIG00106-pourquoi-la-france-reste-championne-d-europe-des-bebes.php

Voir les commentaires

Maurras... au pays du genre!

Publié le par Section de Bordeaux & Basse-Guyenne de l'Action française

Décidément, Maurras, ce génie universel cauchemar de l'Anti-France, a traité de tout!

Cependant, à la différence des "lumières" diaphanes qui se prétendent ses "successeurs", il n'était pas obnubilé ni paralysé par un féminisme soi-disant destructeur de virilité!

C'était un politique.

A.F.-Bordeaux & Basse-Guyenne

http://www.poetesses.fr/la-theorie-du-genre-de-charles-maurras-en-construction

Voir les commentaires

Sorel, Proudhon et les boy-scouts de "Axion front-seize"

Publié le par Fédération interprovinciale du Grand Sud-Ouest de l'Action française

A l'intention de ces boy-scouts parisianistes qui seraient tentés, par opportunisme à courte vue, de se réclamer du grand socialiste français Proudhon afin de fonder un énième "néo-néo-royalisme" à la mode de la nare ou du crafe (bonnet marine et marine bonnet), voici un texte de son disciple le plus original Georges Sorel sur la tentative opérée en ce sens... avant la Grande Guerre (autant dire avant le Déluge!). Inutile de dire qu'elle fut vouée à l'échec. Car comme le disait à peu près Péguy, "une des tares de la Droite française, c'est de ne jamais se croire assez à Gauche!"

Resservir ces vieilles lunes au Peuple sous prétexte de se soucier de son sort est indigne de notre école de pensée. Nous, à l'A.F., ne mentons pas au Peuple! Ces Eliacins feraient mieux, à l'exemple de la fédération Grand Sud-Ouest fondée par Pierre Pujo, de faire de la force sur nos idées d'Action française qui excluent comme romantisme apolitique tout socialisme marxisant ou esthétisme ouvriériste, mais supposent l'amour sincère et actif de notre Peuple, tel qu'il existe aujourd'hui, non tel qu'il existait du temps des fameux camelots et autres garçons bouchers de La Villette! C'est cela, le réalisme d'Action française.

Action française-Grand Sud-Ouest

"J'ai vu dans l'Action française que les royalistes ont fondé un cercle Proudhon ! Je suis persuadé que les amis de Maurras sont fort légers. Autre chose est d'admirer Proudhon, en reconnaissant que le temps est venu de l'introduire dans la littérature française, ou de prétendre annexer Proudhon à l'Action française."

Signé: Sorel, with love!

Voir les commentaires